D’après une histoire vraie-Du pur génie

« Le lecteur était toujours partant pour céder à l’illusion et tenir la fiction pour de la réalité »

♥♥♥♥♥

Auteur : Delphine de Vigan

Edition : JC Lattès

Genre : Contemporain, thriller

Sortie : 26 août 2015

Nombre de page : 384

Prix du roman : 7.90 EUR

Résumé :  « Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais croiser.»

Après avoir lu Rien ne s’oppose à la nuit, j’étais très intrigué de connaître ce roman qui est une sorte de « suite » à ce dernier. D’autant plus que D’après une histoire vraie a gagné le prix Goncourt 2015, et que j’avais vraiment envie de découvrir un lauréat de ce prix littéraire.

Comme toutes les personnes qui vous auront peut-être conseillé de lire ce roman, je vous conseille moi aussi de vous arrêter sur cette ligne, d’aller vous procurer ce roman  et de vous  plonger dans sa lecture sans avoir aucun indice sur l’intrigue afin d’aimer ce roman à son juste titre. Mais pour les plus curieux voici mon avis.

D’après une histoire vraie, nous plonge au milieu de la vie d’une auteur, Delphine en l’occurrence, dans cette période de sa vie qui suit la publication de son dernier roman, Rien ne s’oppose à la nuit qui avait connu un succès retentissant.  Cette période où l’auteur n’arrive plus à écrire une phrase, affaiblie par tout l’envie de ses lecteurs d’un  autre livre encore plus vrai, plus intime. Cette période sera donc propice à l’avènement d’une nouvelle amie dans la vie de Delphine :  L. Se noue alors une amitié troublante au départ mais qui devient de plus mal saine jusqu’à en devenir toxique.

« Mais toute écriture de soi est un roman. Le récit est une illusion. Il n’existe pas. Aucun livre ne devrait être autorisé à porter cette mention. »

Ce roman exceptionnel nous pose tout au long de notre lecture  de manière intelligente des questions extrêmement intéressantes sur ce qu’on attend d’un livre, nous en tant que lecteur, et cette envie toujours inébranlable que nous avons à démêler le vrai du faux lors d’une lecture. D’après une histoire vrai c’est donc ce mélange entre thriller psychologique, roman autobiographique mais aussi fictif puisque l’auteur nous force à nous demander cette question qui est presque le fondement de ce roman : qu’est-ce qui est vraie et qu’est-ce qui ne l’est pas dans cette période de sa vie, dans cette relation qu’elle a noué.

Dès le début de notre lecture on est comme happé par ce roman, par cette intrigue qui ne peut nous laisser indifférent par la manière avec laquelle l’auteur parvient à la narrer. Comme toujours je reste très sensible à la plume de l’auteur dont le style noir, cru, poignant crée une sorte de tension à l’intérieur de nous même, qui nous met mal à l’aise parfois mais qui est sans aucun doute reste très fluide, et nous force toujours à continuer, page après page notre lecture. On est alors tellement investi dans cette lecture, que l’on se retrouve sans nous rendre compte devant le mot fin, déboussolé, hanté par cette lecture.

 » De certains mots, de certains regards, on ne guérit pas. Malgré le temps passé, malgré la douceur d’autres mots et d’autres regards. « 

Je ne pense pas avoir trouvé des mots à la hauteur, qui refléterai ces émotions qui naissent en moi à la pensée de ce roman, mais une chose est sûr et je le dit haut et fort : lisez ce roman.

Ce roman en un mot : une pépite

 

 

Publicités

Un commentaire sur “D’après une histoire vraie-Du pur génie

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :